On the road to somewhere > La fin du début

La fin du début s’annonce, avec un poids de frustration énorme, et une multitude d’espoirs et d’inclareté. La courbe du temps prend des formes magiques, ralentissant et hideuses jusqu’au dernier bout du fil… Des vagues de chaleur glaciale paralyse les bouts des pieds, et rappel la dépendance.

Marginalité, révérence et complexes humains accablant. Dénouement de la compréhension, de l’échange. Être aveugle est parfois le refuge des âmes assourdis…

La confiance est la clé des âmes, j’ai vu plusieurs perdre la clé à mon âme en franchissant des pas ralentis. Aussi discret qu’ils soient, mes ondes ont en faire une boule rouge au fond d’un moi bouleversé. Fini la dépendance et l’être calme en moi… Au grand regret de mes sens je me découvre réelle, haussé sur sol de la médiocrité, solide, et presque détruite pas le puis des idées colorées et enfouis au fond de mon inconscient.

Retour des sens, l’air frais et la lune apaisent les peurs, calment les peines… les routes se dessinent et le cœur s’ouvre au sourire, à la vie… Aux futures tentations. Roulez aux bas de la falaise et laissez échapper votre jus de solitude et de craintes, Roulez et traînez dernière vous les mal-sens des autres et les sueurs du passé… Roulez et tracer la voie aux instants de retrouvailles et d’indépendance. Roulez et racontez à votre passage qu’ici abritait le bon sens un être sans plus, mais sûrement d’une ténacité d’enfers… Roulez, fanez… Mourez!

S’ouvre en moi un grand espace fleuri et une grande bulle de chaleur humaine… Le vert n’est pas des moindre et le bleu rend l’espace de mon âme plus apaisé et moins agité… Je crois en mon future à tes cotés, je crois que ton absence m’a guéri… Je crois aussi qu’elle t’a rendu l’étoile que tu as toujours voulu être… Ton équilibre m’héritra, et je grandirai sous ton regard comme une perle au bleu de l’océan, et au fond de moi grandiront tes poissons d’amour comme des petites bulles de vie respirant ma sagesse…

Sur la route de ta découverte, j’entame ces quelques lignes, j’entame la fin du début.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s