Grandir…

Je grandis… Je grandis et comprends des choses, je grandis et sens des choses… et puis je vois d’autres…

Tellement on apprend dans un monde aussi petit, tellement on se perd dans ses petits coins froids et ses petites figures soumises, on crois pouvoir se protéger en choisissant d’être invisible, d’effacer les traits de notre existence, de vouloir être seul… le comble, c’est qu’on réussi facilement à le devenir.

Me sera-t-il plus facile de fermer les yeux?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s