Dormir (?)

Il est 15h 41, et je suis au bureau depuis 9h 30, il fait froid, sombre et un silence horrible règne sur les lieux.

Peut être que j’exagère mais, c’est l’impression horrifiante que donne ce béton aggloméré dans un coin quelque part dans rue d’Agdal, la cité que je hais le plus dans cette ville que j’aime tant. Cette ville qui ne cessera de raconter mes gloires et défaites dans tous les coins et tous les sens, elle ne cessera de me consoler quand je n’aurai qu’elle pour raconter jusqu’à mes plus profondes dérisions, jusqu’aux plus profond de mes tourments.

Hier encore, c’était la même journée, réveil à 8h, douche, petit déjeuné, trajet, et puis cette immense porte qui me sépare de la réalité du mouvement dehors. Quand le soir tombe de tout son poids au dessus des têtes, je retrouve ma petite chambre qui a commencé à me manquer de l’autre côté de la ville, là bas, j’ai le droit d’écouter des bout de pensées de toutes les années, 60s, 70s, 80s, je glande entre l’heureux amoureux qui oubli toute confusion dans les pénombres des yeux de sa dulcinée, celui qui se fout du soleil car il a perdu bien plus chère, celle qui se rappel jusqu’au plus petit détail sur la cravate de son élu.

Aujourd’hui ça sera encore le même scénario pour pouvoir fermer les yeux, je dévorerai des pages et des pages de mon livre en pensant que je finirai par les fatigués, qu’ils finissent par se fermer et permettent à cette misérable pensée de ce libérer au moins pendant les heures de nuit.

Ferme les yeux! Ferme les!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s