In the mood for LOL

 » Le krach de l’esprit de sérieux et l’instauration de l’âge de l’humour sont des évidences qu’il est vain de nier. Quelque intense que soit le désir des plus agiles et des plus pénétrants de blâmer leur époque, ils sont des représentants de l’âge de l’humour, peut-être même les plus grotesques et les plus pathétiques dans leur croyance naïve de pas être contaminé. 
A l’âge de l’humour, chacun est condamné à être un clown, et ceux qui veulent être sérieux ne sont que des clowns qui souffrent. » (…) 

 » Personne n’échappe au pouvoir absolu de l’humour, ce souverain d’apparence débonnaire, en réalité cruel et totalitaire, dont les médias disent l’excellence du matin au soir, et qui frappe les écrits et les personnes d’ insignifiance.  » (…) 

 » Depuis que le mouvement punk a pressenti l’imminence d’une apocalypse, le fait que rien ne se passe dans nos sociétés suscite un soulagement de tous les jours. Et je me demande , quand je porte un regard sur ma vie écoulée, si ma conduite générale, ma détermination à ne rien entreprendre, à n’adhérer durablement à rien, ne vient pas d’une certitude formée dans ces années-là : que, quoi qu’il arrive, ce serait néfaste, et que chaque année m’entraînant vers la mort serait non pas une année de perdue, mais une année de gagnée.  » 

Michka Assayas, Exhibition, 2002.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s